Les produits et aliments biologiques

Même les aliments considérés bons pour la santé peuvent être dangereux en raison de l’utilisation de nombreux produits de synthèse comme les pesticides. Heureusement, il est possible des les éviter en privilégiant les aliments et les produits biologiques.

Les dangers de la culture industrielle

Des pesticides dangereux se trouvent dans des aliments que des milliers de Québécois achètent chaque jour au supermarché. De nombreuses études démontrent le lien entre l’exposition à ces pesticides et certaines maladies chez l’être humain1.

La Société canadienne du cancer suggère de réduire au maximum notre exposition aux pesticides. L’une des manières d’y parvenir est de privilégier les aliments biologiques, même si cela signifie parfois de payer un peu plus cher. Il faut noter qu’un aliment dit « naturel » n’est pas nécessairement biologique.

Les avantages du «bio» pour la santé

Si un aliment est certifié biologique au Québec, cela signifie qu’aucun pesticide, fertilisant de synthèse ou encore semence issue d’OGM n’a été utilisé pour le produire. Suffit-il de laver ou de peler les fruits et les légumes pour éliminer les risques sur la santé ?

La réponse est non. Même s’il est toujours mieux de nettoyer les fruits et les légumes afin d’éliminer les pesticides solubles dans l’eau, de nombreux résidus dangereux persistent. De plus, certains aliments, comme les fraises ou la laitue, ne peuvent tout simplement pas être pelés.2

Lorsqu’il s’agit d’aliments issus de l’élevage comme la viande ou les œufs, la certification vous assure de l’absence d’antibiotiques et d’hormones de croissance dans l’alimentation des animaux.

Pour ce qui est des aliments transformés, tels que les pâtes biologiques, ils ne contiennent pas de colorants ou d’arômes artificiels, ni d’additifs de synthèse. Ils sont également exempts d’agents de conservation de synthèse et n’ont pas été soumis à une irradiation pour la conservation.
1 Equiterre.org
2 http://www.fabqbio.ca/meganet/media/docs/fiche_3_pourquoi_manger_bio_quebecois.pdf

Où se procurer des aliments bio ?

Plusieurs options s’offrent à vous partout au Québec. Notre site, viandebioetnaturelle.com, vous donne accès à plusieurs fermes dans votre région. Il vous donne également accès aux fermes du réseau Équiterre, qui offrent une formule flexible et qui sont toutes certifiées biologiques ou en voie de l’être. Il suffit de consulter le site web d’Équiterre pour connaître le point de livraison le plus près.

Une autre option intéressante pour l’été est de cultiver son propre jardin afin de contrôler ce que l’on consomme. Il peut être plus difficile de le faire en ville, mais il y a d’autres avenues intéressantes, telles que les serres urbaines.

La première serre commerciale sur un toit a vu le jour à Montréal en 2011 : celle des Lufa, dont la mission est de cultiver les aliments là où les gens vivent de la manière la plus responsable possible. Il faut savoir que ces fermes n’ont pas la certification biologique, car elles ont recours à la technique d’hydroponie, mais n’utilisent aucun pesticide3.

Les supermarchés offrent également de petites sections certifiées biologiques. Pour un choix plus varié, il existe des épiceries spécialisées, telles que Rachelle-Béry (Montréal) ou Le Crac (ville de Québec). L’avantage est qu’il y est également possible d’acheter d’autres produits biologiques comme le détergent à lessive ou le savon à vaisselle.
3http://www.lufa.com/fr/




Si vous êtes une ferme naturelle du Québec et que vous désirez vous afficher sur notre portail en vue de vendre
vos produits au grand public, n’hésitez pas à nous contacter, notre service est gratuit.
info@viandebioetnaturelle.com